Les substrats

Cet article a été rédigé par Mauricette à partir des sites ParlonsBonsaï, Babadubonsai et Wikipédia. Elle souhaitait présenter les techniques de la culture des bonsaïs lors d’une exposition.

1expo11_043

Le substrat

 Le substrat est l’élément dans lequel un végétal vit et puise les minéraux dont il a besoin, en général on appelle cela « de la terre ».

Dans la culture du bonsaï, les substrats sont divers et doivent être adaptés à l’espèce cultivée.

 Le substrat est avec la luminosité, l’hygrométrie et l’arrosage, un des éléments clés de la réussite du bonsaï.

Qu’est-ce qu’un bon substrat ?

Un bon substrat doit avoir les qualités suivantes :

– un bon niveau de porosité : être drainant, aéré, sa granulométrie doit être contrôlée,
– une bonne capacité de rétention d’eau,
– être adapté à l’espèce et au niveau de maturité de l’arbre,
– être stable, le substrat ne doit pas se déliter, ni se réduire en poudre,
– être sain et propre : on ne réutilise pas un vieux substrat pour éviter le transfert de maladies ou de parasites,
– être adapté au climat local : plus le climat est sec, moins le substrat doit être drainant. Et inversement, en région humide, le substrat doit être plus drainant,
– ne pas être nutritif : il est préférable de partir sur un substrat non nutritif (neutre), afin de mieux gérer par la suite l’apport d’engrais en fonction des besoins de l’arbre concerné.

Les terres de jardin, terreaux fins, sables fins, l’argile sont à proscrire comme substrat de bonsaï car ils étoufferaient les racines.

 Les différents substrats

1- AKADAMA

Il s’agit de terre argileuse séchée, concassée et recuite au four. Elle ne contient pas de matière organique, son PH est neutre. Elle convient à tous les arbres et les aide à assimiler l’engrais.

2- KIRYU

Le kiryu est un sable volcanique japonais. Il est plus dur que l’akadama mais plus friable que le sable de Loire Il a une forte action drainante, c’est pourquoi il est utilisé pour les conifères.

3- KANUMA

La kanuma est une terre japonaise acide, c’est la raison pour laquelle on l’emploie pour les azalées et toutes les plantes acidophiles.

4- POUZZOLANE

Il s’agit de pierres de lave concassées. Ses grains durs évitent que la terre n’écrase les racines et devienne trop dense avec le temps. La pouzzolane assure également un bon drainage et apporte du fer. Par contre, elle ne favorise pas l’absorption de l’engrais.

5- PUMICE

D’origine volcanique, c’est une sorte de pierre ponce concassée. Elle assure un bon drainage tout en retenant de l’eau. Elle aide aussi l’arbre à absorber l’engrais.

6- CHARBON DE BOIS

On peut en incorporer de petites quantités au substrat.
C’est un apport naturel en potasse (K). C’est un atout précieux principalement pour les arbres sensibles aux maladies fongiques.

7- Zeolithe

La Zéolithe est une cendre volcanique. On en trouve partout dans le Massif Central comme dans la Sierra Nevada.

Elle a un pouvoir de rétention d’eau égal à celui de l’Akadama et des propriétés d’absorption d’engrais deux fois plus importantes. Elle ne s’écrase pas avec le temps comme l’Akadama. Un peu calcaire, elle ne convient pas aux bonsaïs acidophiles.

8- LE TERREAU ET LES TERRES A BONSAI TOUTE PREPAREES

Sont à éviter ! On ne sait pas ce qu’ils contiennent exactement et sont chers !

9- ECORCE DE PIN COMPOSTEE

On peut utiliser le l’écorce de pin compostée en addition à l’akadama ou au kyriu. Elle n’apporte pas d’élément nutritif mais consomme de l’azote. Elle peut être utile car elle acidifie le substrat mais surtout elle favorise les mycorhizes.

10- SPHAIGNE

On l’utilise pour les marcottes et pour l’émission de racines aériennes sur les ficus.

Surfacer le substrat de sphaigne à longue fibre permet sur des rempotages récents de garder l’humidité.

11- KETO

C’est une terre récoltée dans le fond des rizières japonaises, très argileuse et nourrissante.

Elle est utilisée pour cerner les bords des forêts sur lauze ou pour fixer les plantations sur roche.

12- SABLE

Le sable est très utile pour drainer un substrat et permet de réchauffer le sol. On choisira de préférence un sable anguleux à gros grains mais surtout pas de sable de plage qui est salé !

1expo11_341